reportage d’Envoyé Spécial sur la mort des librairies face à la concurrence des liseuses et d’Amazon

Ca commence bien (mal) : Envoyé Spécial qui présente le livre électronique comme une menace alors que c’est un grand progrès pour les ruraux, les personnes qui ont mauvaise vue et les aveugles, les gens qui lisent beaucoup…

Envoyé spécial se focalise sur le micro-détail qu’est la livraison gratuite d’Amazon.
Par contre ce qui est dégueulasse (et qui n’est pas montré) c’est qu’Amazon est basé au Luxembourg pour des raisons fiscales et que Douai a payé 1,5M€ de voiries autours du futur entrepot.

Envoyé Spécial montre un commandant de bord d’avion qui possède une liseuse : « j’ai toute ma bibliothèque dans mon Kindle »

les arguments pro-livres papiers sont pitoyables : une bibliothèque à domicile qui serait vide sans livre papier avec 1 seule liseuse dedans (alors que les possesseurs de liseuses possèdent aussi beaucoup de livres papiers car beaucoup de livres n’existent pas au format électronique), le pouvoir de dédicacer les livres…

le LOL d’Envoyé Spécial : le soit disant libraire héros Gérard Collard qui dit travailler 85h/semaine à St Maur des Fossés dans sa librairie habite 6 mois à Londres (pour les mêmes raisons fiscales qu’Amazon ?) !

en Angleterre comme les livres sont soldés sur Internet dès la date de vente, il est interdit de photographier les livres dans les librairies pour les noter et les acheter plus tard sur Internet !

envoyé spécial parle des « forums » et « réseaux sociaux » pour conseiller les livres mais oublie le principal : les avis de consommateurs

au lieu de chialer les libraires devraient vendre des liseuses Sony et des Kobo et conseiller les clients sur l’utilisation des liseuses

j’ai travaillé dans une librairie : les libraires ne sont pas les héros dépeints. Les torchons négationnistes étaient vendus sans scrupules (comme le livre L’effroyable mensonge de Thierry Meyssan vendu par palettes en 2002 dans les librairies).

les livres sont un sujet qui me tient à coeur ainsi que l’économie et les rentes de situation

Vous n’avez pas manqué grand chose avec ce reportage d’Envoyé Spécial et n’êtes pas obligé de le revoir en replay vu sa partialité. J’ai été très déçu par ce reportage : anti-amazon primaire, nostalgique du papier et des rentes, arguments bidons, style à la Jean-Pierre Pernaut…

Voici quelques tweets lus pendants le reportage :

« Envoyé Spécial proposait un reportage confit de lieux communs qui ne fera qu’engluer les réticents dans leurs peurs. »

« libraire, papier [et arrivée d’Amazon et des livres numériques], le genre de raisonnement qui aurait fait interdire l’eau courante pour sauver porteurs d’eau ! »

« Par moment, j’achète en librairie et j’ai l’impression de faire chier. Pas s’étonner après que j’achète sur le net »

« Si, si on peut dédicacer un livre électronique [avec un stylet]. (mais bon c’est différent, on est d’accord) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *